Titre

Loi relative à l'établissement d'une douane nationale, pour les marchandises venant par mer à la Foire de Beaucaire. Donnée à Paris, le 23 mai 1792, l'an quatrième de la liberté. Louis, par la grâce de Dieu & par la loi constitutionnelle de l'état, Roi des français : a tous présens & à venir ; salut. L'Assemblée-nationale a décrété, & nous voulons & ordonnons ce qui suit : Décret de l'Assemblée-nationale, du 18 mai 1792, l'an quatrième de la liberté

Description

Depuis 1217, Beaucaire célèbre tous les ans la fête de Ste Marie-Madeleine : un succès commercial qui justifie l'ouverture d'un bureau de douane en juillet pour contrôler les marchandises transportées sur le Rhône

Créateur

Louis XVI (1754-1793 ; roi de France). Auteur
Duranthon, Antoine (1736-1793). Auteur
Mallard, Jean-Louis-Raymond (1747-18.. ; imprimeur-libraire). Éditeur commercial
France. Assemblée nationale législative (1791-1792). Auteur

Source

Bibliothèque droit Schuman (Aix-en-Provence), cote RES 260028

Éditeur

Imprimerie de Mallard (Toulon)

Date

Droits

domaine public
public domain

Relation

Notice du catalogue : https://www.sudoc.fr/233026029
Vignette : https://odyssee.univ-amu.fr/files/vignette/RES-260028_Loi-douane_1792_vignette.jpg

Format

application/pdf
1 vol.
4 p.
in-4

Langue

Type

text
monographie imprimée
printed monograph

Identifiant

https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/773

Résumé

Titre de départ. - Acte signé p. 3 : Louis. et plus bas, Duranthon. et scellées du sceau de l'état.. - Bandeau aux trois fleurs de lys. - Sig. A2 (Notes)

La Foire de Beaucaire, ou Foire de la Madeleine, a été créée en 1217 par Raymond VI de Toulouse. Pendant près de 650 ans, Beaucaire gardera le statut de « capitale française des marchandises ».


La clé du succès de cet évènement reposait sur le transport fluvial des marchandises via le Rhône, grâce à des barques à fond plat (carates) bien adaptées aux courants du fleuve. Ce qui lui vaudra également la réputation peu enviable d'avoir semé la peste en 1720 dans toute la Provence après avoir importé des soieries contaminées et frauduleusement déchargées du navire le Grand-Saint-Antoine en provenance du Liban et qui aurait dû rester en quarantaine.

La Foire de Beaucaire 18e.jpg

Avec les marchandises déchargées sur le port de Marseille, le trafic florissant avec Lyon (via Avignon) se prolongera jusqu'au milieu du 19e siècle : alors qu'elle soulève dès 1830 l'inquiétude des bateliers et des entreprises de transports par la route, la nouvelle concurrence du chemin de fer sera fatale à tous les modes de transports traditionnels parce que tous beaucoup plus lents.

Après sa disparition en 1860, plusieurs tentatives pour faire revivre cette grande foire eurent lieu, l'une des dernières remontant à la foire-exposition de 1928-1929.
Fichiers
RES-260028_Loi-douane_1792.pdf

Citer ce document

Louis XVI (1754-1793 ; roi de France). Auteur et al., “Loi relative à l'établissement d'une douane nationale, pour les marchandises venant par mer à la Foire de Beaucaire. Donnée à Paris, le 23 mai 1792, l'an quatrième de la liberté. Louis, par la grâce de Dieu & par la loi constitutionnelle de l'état, Roi des français : a tous présens & à venir ; salut. L'Assemblée-nationale a décrété, & nous voulons & ordonnons ce qui suit : Décret de l'Assemblée-nationale, du 18 mai 1792, l'an quatrième de la liberté,” Bibliothèque numérique patrimoniale, consulté le 16 juin 2021, https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/773.

Formats de sortie

Géolocalisation

Position : 765 (90 vues)

Embed

Copy the code below into your web page

Bibliographie