Titre

Premier (Le), second et dixième livre de Justice ou de la République de Platon. Quatre Philippiques de Demosthene. Sermon de Theodorite de la Providence et Justice divine / Le tout traduit de Grec en François par Loys le Roy

Sujet

Description

Un des premiers textes de "philosophie politique" et deux discours d'éloquence politique...

Créateur

Platon (0427?-0348? av. J.-C.)
Démosthène (0384-0322 av. J.-C.)
Theodoritus

Source

BU Schuman LSH - Arts, lettres et sciences humaines (BULA, Aix-en-Provence), cote 34313 (Réserve)

Éditeur

Sebastien Nyvelle (Paris)

Date

Contributeur

Le Roy, Loys (1510?-1577). Traduction

Droits

domaine public
public domain

Relation

Notice du catalogue : http://www.sudoc.fr/201835444
Vignette : https://odyssee.univ-amu.fr/files/vignette/Bula-34313_Platon-Rep-vignette.jpg

Format

application/pdf
1 Vol.
3 parties ( [6]-
In 4°

Langue

Type

text
monographie imprimée
printed monograph

Identifiant

https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/251

Autre forme de titre

La République. français. 1555. extraits
Philippiques. français. 1555. extraits

Résumé

Louis Le Roy apprend le latin et le grec au Collège des lecteurs royaux, sous la férule de Pierre Danès et de Jacques Toussaint. Premier traducteur du Timée en français, il s’attaque ensuite à la République, qui ne sera entièrement traduite en français qu’au XVIIe siècle. Les questions politiques l’intéressent au plus haut point. Dans la tourmente des guerres de Religion, il publie plusieurs pamphlets, et tout à la fin de sa vie, il fait paraître un traité tâchant d’identifier ce qui rend l’homme universel à travers le cours de l’histoire et des civilisations : De la vicissitude ou variété des choses en l’univers (paru en 1575 à Paris chez Pierre L’Huillier). Ce traité rencontre un succès considérable dans le dernier quart du XVIe siècle et connaît un nombre conséquent d’éditions successives.
L’œuvre de Platon accompagne et influence Louis Le Roy durant toute sa carrière d’humaniste. Il est pétri de philosophie néo-platonicienne et ses traductions sont essentielles pour la diffusion des textes de Platon en langue française. Il est le premier à traduire les premier, second et dixième livres de la République en français – il existait déjà des traductions en latin et en italien.
Compte tenu de son intérêt pour la chose politique, il est tout à fait logique de Loys Le Roy choisisse d’adjoindre à sa traduction partielle de Platon plusieurs textes de thématique proche, comme les Philippiques de Démosthène. Il y ajoute aussi une œuvre de Théodoret de Cyre, également connu sous le nom de Théodorite, évêque de Cyr en Syrie au Ve siècle, polémiste et auteur apologétique, mais aussi exégète et historien.

Sources :
DESAN, Philippe, « Loys Le Roy et l’anthropologie historique », Écritures de l’histoire (XIVe-XVIe siècle): actes du Colloque du Centre Montaigne, Bordeaux, 19-21 septembre 2002, Genève, Droz, 2005, p. 39 47.
MARGOLIN, Jean-Claude, « Platon et Aristote à la Renaissance », Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance, XXXVI (1), 1974, p. 157 173.
POUILLOUX, Jean-Yves, « Problèmes de traduction: L. Le Roy et le Xe livre de la République », Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance, XXXI (1), 1969, p. 47 66.

Provenance

BU Schuman LSH - Arts, lettres et sciences humaines (BULA, Aix-en-Provence)
Fichiers
Bula-34313_Platon-Republique.pdf

Citer ce document

Platon (0427?-0348? av. J.-C.), Démosthène (0384-0322 av. J.-C.), et Theodoritus, “Premier (Le), second et dixième livre de Justice ou de la République de Platon. Quatre Philippiques de Demosthene. Sermon de Theodorite de la Providence et Justice divine / Le tout traduit de Grec en François par Loys le Roy,” Bibliothèque numérique patrimoniale, consulté le 11 décembre 2018, https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/251.

Formats de sortie

Documents liés

Document sans lien

Embed

Copy the code below into your web page