Titre

Rapport sur les travaux de fouilles opérés en 19.. par le service des monuments historiques en Algérie

Description

La longue histoire de l'Algérie et de ses occupations successives l'a dotée d'un patrimoine archéologique exceptionnel, ce qui lui vaut d'être aujourd'hui en partie classé patrimoine mondial par l'Unesco

Créateur

Ballu, Albert (1849-1930). Auteur
Christofle, Marcel
Algérie (Période coloniale). Éditeur scientifique

Source

Bibliothèque d'Antiquité d'Aix, cote BIAA-AF-Alg-24

Éditeur

Impr. nationale (Paris)
J. Carbonel (Alger)
F. Fontana (Alger)

Date

Droits

domaine public
public domain

Relation

Notice du catalogue : https://www.sudoc.fr/20258643X
Vignette : https://odyssee.univ-amu.fr/files/vignette/BIAA-Af-Alg-24_Rapport-travaux-fouilles-Algerie_vignette.jpg

Format

application/pdf
21 vols
2 005 p. : ill.
24 cm

Langue

Type

text
publication en série imprimée
printed serial

Identifiant

https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/768

Couverture

Autre forme de titre

Compte rendu de la marche du service en 1903
Rapport sur les travaux de fouilles opérés en 1904 par le service des monuments historiques en Algérie
Fouilles archéologiques en Algérie 1905
Rapport sur les fouilles exécutées en 19.. par le service des monuments historiques en Algérie (1906-1918)
Gouvernement Général de l'Algérie. Rapport sur les fouilles exécutées en 19.. par le service des monuments historiques (1919-1923)
Gouvernement Général de l'Algérie. Rapport sur les travaux de fouilles et consolidations entrepris par le service des monuments historiques pendant l'exercice (1924-1936)

Résumé

Lacunes réelles ou supposées en cours de recherche : 1907, 1910, 1913-1915, 1920, 1937-1938.

Les Rapports annuels avec les millésimes 1905, 1906, 1907, 1909, 1910, 1913, 1917 et 1919 ont  tous été publiés l'année suivante dans le Bulletin archéologique dont ils sont extraits, à l'exception de 1917 publié en 1919).

Malgré un contexte d'occupation coloniale, la création d'un Service des monuments historiques est la reconnaissance que l'important patrimoine archéologique présent sur le sol algérien ne peut se réduire à un acte de pure prédation mais nécessite une approche scientifiquement fondée. Le nom de ce service adminsitratif indique officiellement que sa mission n'est pas seulement l'étude des traces du passé mais peut aboutir à une protection juridique du patrimoine ancien (sites, monuments ou objets,) à l'issue d'une procédure d'inscription ou de classement selon l'importance historique reconnue, régionale ou nationale. Les fouilles hâtives, peu soucieuses des stratifications et souvent irréversiblement destructrices, font place à des relevés topographiques d'une grande précision et suffisamment documentés. Elles génèrent de précieuses archives bien datées, n'éludent pas les questions des relations que le service doit entretenir avec les propriétaires des terrains explorés et constituent des premiers éléments d'étude accessibles aux archéologues de tous les pays qui accèdent à leur publication.

Djemila - ruines chrétiennes - (fouilles 1922-1923)

Si la série des Rapports des fouilles menées par le service des monuments historiques a changé de nombreuses fois de titre, deux modifications paraissent majeures :

- à partir de 1924, les travaux de fouilles sont associés à la notion de consolidations démontrant le souci d'entretenir ce patrimoine mis au jour. L'évolution méthodologique de l'archéologie prouvera plus tard que quelles que soient les précautions prises et avec les meilleures intentions, les réparations, les reconstitutions et l'extraction des éléments hors de leur contexte sont très souvent dommageables à la compréhension du site et des objets qu'il recèle.

Une fresque très endommagée de Tipasa (Achille, personnage central), détachée de son support
puis transférée et encadrée au musée d'Alger (1933-1936)

- en 1926, Albert Ballu qui dirige la publication depuis son origine cède ses fonctions à Marcel Christofle : à partir de l'année suivante, le rapport s'étoffe, intègre un sommaire qui conserve une présentation par département (Alger, Oran et Constantine), son édition rassemble 3 à 4 années de travail et parfois évoque les chantiers à entreprendre. Certains objets font alors l'objet d'une étude approfondie, tel cet admirable buste du plus fin marbre de Carrare qui alimente 10 pages d'une analyse très détaillée et solidement argumentée.

Buste de femme - Site de Cherchel, ancienne capitale de la Maurétanie césarienne (1933-1936)

Combat d'un gladiateur et d'un taureau, Timgad (1933-1936)
Un dessin sur tuile qui n'est pas sans rappeler "Guernica" de P. Picasso (1937)

Si l'illustration graphique (croquis, plan, relevé topographique, dessin) est courante dans les études archéologiques, la documentation photographique s'invite régulièrement à partir de 1926 (monuments, statuaire, stèles, fresques, mosaïques, armes, objets précieux ou quotidiens). Déjà employée au début du 20e siècle sur des chantiers en métropole, la photographie  permet de conserver le témoignage inestimable de l'état avant et après restauration des sites ou monuments qui exigent une intervention de sauvegarde (voir Le Tombeau de la Chrétienne).
Le Tombeau de la Chrétienne, avant et après restauration (Tipaza [Tipasa], 1926).

Pourtant largement utilisée au cours de la Première Guerre mondiale, les premières photographies aériennes n'apparaissent (dans cette publication) qu'à partir de 1930 : elles permettent de mieux comprendre l'étendue réelle des sites archéologiques et l'ampleur du travail de fouilles qu'accomplissent sur le terrain les archéologues.

Hippone - vue aérienne du champ de fouilles (1930-1932)

Centre Camille Jullian - MMSH Aix-en-Provence (numérisation Michel Kébaili)

Provenance

Bibliothèque d'Antiquité d'Aix - (BiAA - MMSH Aix-en-Provence)
Fichiers
BIAA-Af-Alg-24_Rapport-travaux-fouilles-Algerie_1904.pdf
BIAA-Af-Alg-24_Rapport-travaux-fouilles-Algerie_1905.pdf
BIAA-Af-Alg-24_Rapport-travaux-fouilles-Algerie_1906.pdf
BIAA-Af-Alg-24_Rapport-travaux-fouilles-Algerie_1908.pdf
BIAA-Af-Alg-24_Rapport-travaux-fouilles-Algerie_1909.pdf
BIAA-Af-Alg-24_Rapport-travaux-fouilles-Algerie_1911.pdf
BIAA-Af-Alg-24_Rapport-travaux-fouilles-Algerie_1912.pdf
BIAA-Af-Alg-24_Rapport-travaux-fouilles-Algerie_1916.pdf
BIAA-Af-Alg-24_Rapport-travaux-fouilles-Algerie_1917.pdf
BIAA-Af-Alg-24_Rapport-travaux-fouilles-Algerie_1918.pdf
BIAA-Af-Alg-24_Rapport-travaux-fouilles-Algerie_1919.pdf
BIAA-Af-Alg-24_Rapport-travaux-fouilles-Algerie_1921.pdf
BIAA-Af-Alg-24_Rapport-travaux-fouilles-Algerie_1922.pdf
BIAA-Af-Alg-24_Rapport-travaux-fouilles-Algerie_1922bis.pdf
BIAA-Af-Alg-24_Rapport-travaux-fouilles-Algerie_1923.pdf
BIAA-Af-Alg-24_Rapport-travaux-fouilles-Algerie_1924.pdf
BIAA-Af-Alg-24_Rapport-travaux-fouilles-Algerie_1925.pdf
BIAA-Af-Alg-24_Rapport-travaux-fouilles-Algerie_1926.pdf
BIAA-Af-Alg-24_Rapport-travaux-fouilles-Algerie_1927-1929.pdf
BIAA-Af-Alg-24_Rapport-travaux-fouilles-Algerie_1930-1932.pdf
BIAA-Af-Alg-24_Rapport-travaux-fouilles-Algerie_1933-1936.pdf

Citer ce document

Ballu, Albert (1849-1930). Auteur, Christofle, Marcel, et Algérie (Période coloniale). Éditeur scientifique, “Rapport sur les travaux de fouilles opérés en 19.. par le service des monuments historiques en Algérie ,” Bibliothèque numérique patrimoniale, consulté le 11 mai 2021, https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/768.

Formats de sortie

Position : 646 (298 vues)

Embed

Copy the code below into your web page

Bibliographie