Titre

Loix (Les) civiles dans leur ordre naturel; le droit public, et Legum delectus

Description

Véritable traité de droit public qui fonde la distinction entre droit public et droit privé

Créateur

Domat, Jean (1625-1696)

Source

Bibliothèque droit Schuman (Aix-en-Provence), cote RES 641

Éditeur

Michel Brunet (Paris)

Date

Droits

domaine public
public domain

Relation

Notice du catalogue : http://www.sudoc.fr/201834871
Vignette : https://odyssee.univ-amu.fr/files/vignette/RES-641_Loix-civiles-vignette.jpg

Format

application/pdf
1 vol.
[12], xxix, [7], 522, [2] p. ; [22], 286 p. ; [10], 234, [32] p.
In-fol

Langue

Type

text
monographie imprimée
printed monograph

Identifiant

https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/249

Couverture

Autre forme de titre

Les loix civiles dans leur ordre naturel
Le droit public, suite des Loix civiles dans leur ordre naturel
Legum delectus ex libris Digestorum et Codicis
Les lois civiles dans leur ordre naturel
Le droit public, suite des Lois civiles dans leur ordre naturel

Résumé

Jean Domat (1625-1696), jurisconsulte français et avocat du roi au présidial de Clermont, consacra toute sa vie à l'étude de la jurisprudence. Il replaça les lois romaines dans leur ordre naturel, et en élagua tout ce qui dans ces lois était absolument étranger à nos moeurs et à nos usages. Ses plus importants ouvrages sont : - les lois civiles dans leur ordre naturel (1689), 3 volumes - le Droit public (1697), 4ème volume du Droit public - Legum delectus, choix des lois les plus usuelles renfermées dans les recueils de Justinien 2 tomes en 1 vol. in-fol. (40 cm), pagination multiple.
Financement à 50 % par les éditions Montchrestien-Lextenso.

Source :
David Gilles, La pensée juridique de Jean Domat (1625-1696): du grand siècle au code civil, thèse dactyl. Aix, 2004
Jean Domat, avocat du roi au présidial de Clermont, est considéré, à l'instar de Pothier, comme l'un de ceux qui ont nourri la réflexion autour du code civil. " Génie tutélaire " pour certains rédacteurs du code civil comme Portalis, Domat, à travers les Loix civiles dans leur ordre naturel (1689-1694), a apporté un corpus homogène un siècle avant la rédaction du code. Mais son œuvre ne s'arrête pas à ce qui a été repris par les rédacteurs du code. Elle tente la conciliation entre une forte matrice chrétienne et un système juridique moderne. Par sa réflexion et sa méthode, Domat aboutit à la constitution d'un système juridique reposant sur un fondement jusnaturaliste d'inspiration romaine, organisé sur un modèle géométrique. Domat est un auteur à part. Jusnaturaliste sans appartenir à l'Ecole du droit naturel moderne, il se refuse à voir l'homme sans Dieu. Reconnu pour sa réflexion sur le droit privé, il est l'un des rares auteurs de l'ancien droit à rédiger un véritable traité de droit public, en fondant véritablement la distinction entre droit public et droit privé. C'est cette réflexion sur l'établissement de grands principes généraux du droit qui va aider les rédacteurs du code à établir les grands principes qui dirigent toujours notre droit malgré l'abandon des finalités théologiques que Domat donnait à celui-ci.

Source : résumé en ligne de la notice : http://www.sudoc.fr/092213928)

Provenance

Bibliothèque droit Schuman (Aix-en-Provence)
Fichiers
RES-641_Lois-cviles_Domat.pdf

Citer ce document

Domat, Jean (1625-1696) , “Loix (Les) civiles dans leur ordre naturel; le droit public, et Legum delectus,” Bibliothèque numérique patrimoniale, consulté le 14 décembre 2018, https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/249.

Formats de sortie

Documents liés

Document sans lien

Embed

Copy the code below into your web page