Titre

Kitāb alf laylaẗ wa-laylaẗ : muqābalaẗ wa muṣaḥahaẗ ʿala nusẖaẗ al-maṭbūʿaẗ bi maṭbaʿaẗ bulāq al-ʾamīriyaẗ sanat 1279 / taṣḥīḥ al-Šayẖ Muḥammad Quṭṭah al-ʻAdawī

Description

Recueil anonyme de contes populaires arabes, d'origine persane et indienne, constitué de nombreux contes enchâssés et de personnages mis en miroir les uns par rapport aux autres (Wikippédia)

Source

BU des Fenouillères - Arts, lettres et sciences humaines (Aix-en-Provence), Espace de Recherche et de Documentation André Miquel

Éditeur

Muṣṭafā al-Bābī al-Ḥalabī (Miṣr[Al-Qāhiraẗ)

Droits

domaine public
public domain

Relation

Notice du catalogue : http://www.sudoc.fr/201308134
Vignette : https://odyssee.univ-amu.fr/files/vignette/Mille-une-nuits-vignette

Format

application/pdf
4 Vols
466 p., 456 p., 408 p., 402 p.
23 cm

Langue

Type

text
monographie imprimée
printed monograph

Identifiant

https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/14

Couverture

Autre forme de titre

Mille et une nuits
Livre des mille et une nuits

Résumé

Cette édition, en 4 volumes, publiée au Caire en 1910 par le célèbre libraire Muṣṭafā al-Bābī al-Ḥalabī, est intitulée Kitāb alf layla wa-layla (« Livre des Mille et une nuits »). Il est indiqué qu’elle a été « collationnée » (muqābala) et « corrigée » (muṣaḥḥaḥa) sur la version imprimée (al-nusḫa al-maṭbū‘a) en 1279 de l’Hégire (= 1862 de notre ère) à l’Imprimerie Nationale Égyptienne de Būlāq (maṭba‘at Būlāq al-’amīriyya) et due au cheikh Muḥammad Qiṭṭah (ou Quṭṭah) al-‘Adawī (taṣḥīḥ al-Šayḫ Muḥammad Qi/uṭṭah al-‘Adawī). Cette dernière n’est donc que la réimpression de la 1ère édition faite à Būlāq en 1251/1835, non par ‘Adawī, mais un autre cheikh, ‘Abd al-Raḥmān al-Ṣafatī al-Šarqawī.

L’édition de Būlāq est la première des Mille et une nuits dans le monde arabe. C’est la plus complète, comptant effectivement mille et une nuits. Les manuscrits sur lesquels elle a été faite ont disparu. La langue en est « classicisée ». L’édition provenant du fonds André Miquel représente ainsi la postérité de l’édition de Būlāq, en Égypte même et, au-delà, dans le monde arabe. C’est sur elle que se fondent plusieurs des grandes traductions des Mille et une nuits, dont celle de Jamel Eddine Bencheikh et André Miquel (Bibliothèque de la Pléiade, 3 vols, Gallimard, Paris, 2005-2006).

Pierre Larcher, déc. 2021

Provenance

BU des Fenouillères - Arts, lettres et sciences humaines (Aix-en-Provence)
Fichiers
1001nuits-Vol1.pdf
1001nuits-Vol2.pdf
1001nuits-Vol3.pdf
1001nuits-Vol4.pdf

Citer ce document

“Kitāb alf laylaẗ wa-laylaẗ : muqābalaẗ wa muṣaḥahaẗ ʿala nusẖaẗ al-maṭbūʿaẗ bi maṭbaʿaẗ bulāq al-ʾamīriyaẗ sanat 1279 / taṣḥīḥ al-Šayẖ Muḥammad Quṭṭah al-ʻAdawī,” Bibliothèque numérique patrimoniale, consulté le 2 octobre 2022, https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/14.

Formats de sortie

Géolocalisation

Position : 46 (1574 vues)

Bibliographie

Embed

Copy the code below into your web page