Titre

Lettres patentes du roi, en forme d'édit, portant qu'il sera construit à Aix en Provence un nouveau Palais de Justice, & qu'il sera affecté à cette reconstruction un fonds de douze cent mille livres, payables en quatre années, à raison des deux tiers par le domaine, & de l'autre tiers par la province. Données à Versailles au mois d'avril 1786. Enrégistrées en la Cour des comptes, aides & finances

Description

A la fin de l’Ancien Régime, le Palais des Comtes de Provence, qui abrite le Parlement, la Cour d’Appel et de première instance ainsi que la Cour des Comptes, n’est plus adapté à toutes ces fonctions : il faut en construire un plus fonctionnel

Créateur

Louis XVI (1754-1793 ; roi de France). Auteur
David, Antoine (1714-1787 ; imprimeur-libraire). Éditeur commercial

Source

Bibliothèque droit Schuman (Aix-en-Provence), cote RES 40726

Éditeur

Antoine David, imprimeur du roi & de la cour des comptes (Aix)

Date

Droits

domaine public
public domain

Relation

Notice du catalogue : http://www.sudoc.fr/193090732
Vignette : https://odyssee.univ-amu.fr/files/vignette/RES-40726_Lettres-patentes_vignette.jpg

Format

application/pdf
1 vol.
4 p.
In-4

Langue

Type

text
monographie imprimée
printed monograph

Identifiant

https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/726

Autre forme de titre

Acte royal. France. Versailles. 1786 (Titre de forme)

Résumé

Demeure des comtes de Provence depuis le 18e siècle, le Palais comtal reçoit plusieurs fonctions politiques et administratives en 1501: le Parlement de Provence dans l’une de ses ailes, des fonctions judiciaires (appel et première instance) ainsi que la Cour des Comptes. Avec le temps, le bâtiment vieillissant n'est plus adapté et finit pas être démoli en 1778. Suspendu un temps par la guerre franco-anglaise (1778-1783), la reconstruction du Palais de justice est alors confiée à l’architecte Claude-Nicolas Ledoux connu pour ses projets de style néoclassique et dont il est considéré comme l'un des principaux créateurs.


Portrait de Claude-Nicolas Ledoux (v. 1780) par Antoine-François Callet, Musée Carnavalet (Paris)

Novateur, il propose de séparer pour la première fois les fonctions de justice et de rétention en deux bâtiments distincts. Financés aux deux-tiers par l'Etat, le dernier tiers étant pris en charge par la Province, les travaux de construction de son très ambitieux projet de palais de justice et de prison débutent bien en 1786 mais sont très rapidement interrompus par la Révolution française.

Projet de palais justice Aix-en-Provence 1786
Ils ne reprendront que 20 ans plus tard et seront confiés à un nouvel architecte, Michel-Robert Penchaud, qui poursuivra l’idée de Ledoux de bâtir deux bâtiments : le Palais de Justice proprement dit (l’actuel Palais Verdun) et, juste derrière lui, la nouvelle prison. Les travaux, démarrés en 1809, ne seront achevés qu'en 1832.

Provenance

Bibliothèque droit Schuman (Aix-en-Provence)
Fichiers
RES-40726RES_Lettres-patentes.pdf

Citer ce document

Louis XVI (1754-1793 ; roi de France). Auteur et David, Antoine (1714-1787 ; imprimeur-libraire). Éditeur commercial, “Lettres patentes du roi, en forme d'édit, portant qu'il sera construit à Aix en Provence un nouveau Palais de Justice, & qu'il sera affecté à cette reconstruction un fonds de douze cent mille livres, payables en quatre années, à raison des deux tiers par le domaine, & de l'autre tiers par la province. Données à Versailles au mois d'avril 1786. Enrégistrées en la Cour des comptes, aides & finances,” Bibliothèque numérique patrimoniale, consulté le 25 février 2021, https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/726.

Formats de sortie

Documents liés

Document sans lien

Position : 676 (213 vues)

Embed

Copy the code below into your web page

Bibliographie