Parcourir les contenus (1 total)

  • Mots-clés: Famille -- Droit -- France -- 19e siècle

RES-AIX-T-188_Rose_Separation-corps.pdf
Contrairement au divorce, la séparation de corps ne dissout pas les liens du mariage, elle les relâche seulement. Le mariage subsiste, les époux sont seulement dispensés de l’obligation de vivre en commun
Formats de sortie

atom, dc-rdf, dcmes-xml, json, omeka-xml, rss2