Titre

Petite flore forestière de Provence : pour servir, au moyen des feuilles, à la détermination des principaux arbres, arbrisseaux et arbustes, spontanés ou cultivés, qui donnent leur aspect aux paysages provençaux

Sujet

Description

Dans ce guide sans prétention, un très sérieux paléobotaniste du Muséum d'Histoire Naturelle de Marseille vous invite à identifier les arbres les plus communs qui peuplent la Provence avec comme seul indice la description de leurs feuilles.

Créateur

Laurent, Louis (1873-1946). Auteur

Éditeur

l'auteur, Museum d'histoire naturelle de Marseille (Marseille)
impr. de Protat frères (Mâcon)

Date

Droits

domaine public
public domain

Relation

Notice du catalogue : https://www.sudoc.fr/091271339
Vignette : https://odyssee.univ-amu.fr/files/vignette/BUSC-15858_Laurent_Petite-flore-forestiere_vignette.jpg

Format

application/pdf
1 vol.
113 p. 6 f. de pl.
23 cm

Langue

Type

text
monographie imprimée
printed monograph

Identifiant

https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/1045

Couverture

Résumé

Professeur aux cours coloniaux organisés par la Chambre de Commerce de Marseille et professeur à la Faculté des sciences de l'Université d'Aix-Marseille (chaire de paléobotanique), Louis Laurent est plutôt spécialiste des plantes fossiles et auteur de catalogues raisonnés de plantes publiés à l'adresse de la communauté scientifique.

La paix revenue en Europe (1919), il choisit délibérément de rédiger un guide pour amateur soucieux de mieux connaître la flore locale : un guide léger (dans tous les sens du terme) et pédagogique, sans prétentions savantes excessives, sûrement imparfait selon son auteur, illustré et volontairement limité à la soixantaine
d'espèces les plus emblématiques d'une Provence peu hostile et facilement accessible.

À l'évidence, l'auteur a patiemment récolté et reproduit à l'échelle 1/2 avec un grand soin les dizaines de feuilles représentatives de la flore ligneuse provençale (avec la cellulose, la lignine est constitutive du bois), flore qu'il connaît particulièrement bien : le monochrome et les dégradés de gris des figures augmentent la lisibilité de la structure interne des feuilles, accentuent les détails de leurs nervures et facilitent leur identification.

alihoufier et cognassier, le piège des ressemblances, fig. 70 & 71, pl. 5 (Louis Laurent, 1920)

Un guide assez digeste pour tout randonneur amoureux de la Provence qui tente de concilier le plaisir de se promener dans la nature et la rigueur de la méthodologie à suivre (le chapitre introductif consacré à la manière de se servir des tableaux, doit être lu avec attention pour comprendre l'ordre descendant des caractères généraux aux caractères spécifiques). Sauf à récolter les échantillons pour les examiner à la maison avec le guide devant soi comme le ferait tout bon naturaliste, à l'abri du vent, du soleil et de la pluie pour les faibles constitutions, une invitation à se promener en forêt et dans la garrigue sans risquer de mourir gelé (les caduques se méfient trop de l'hiver...) et idiot.

Provenance

Bibliothèque droit Schuman (Aix-en-Provence)
Fichiers
BUSC-15858_Laurent_Petite-flore-forestiere.pdf

Citer ce document

Laurent, Louis (1873-1946). Auteur, “Petite flore forestière de Provence : pour servir, au moyen des feuilles, à la détermination des principaux arbres, arbrisseaux et arbustes, spontanés ou cultivés, qui donnent leur aspect aux paysages provençaux,” Bibliothèque numérique patrimoniale, consulté le 19 juin 2024, https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/1045.

Formats de sortie

Géolocalisation

Position : 1010 (399 vues)

Embed

Copy the code below into your web page