Titre

Mémoire à consulter et consultation pour les prêtres de l'Oratoire de la ville de La Ciotat, délibéré à Aix le 12 octobre 1768

Description

Accusés de jansénisme, les Oratoriens responsables d'un collège sont défendus par J.-E.-M. Portalis contre les Minimes soutenus par l'évêque de Marseille, Mgr de Belsunce, qui leur confie les écoles secondaires

Créateur

Portalis, Jean-Étienne-Marie (1746-1807)

Source

Bibliothèque droit Schuman (Aix-en-Provence), cote ARCH-POR_1-164

Droits

domaine public
public domain

Relation

Notice du catalogue : http://www.sudoc.fr/253178894
Vignette : https://odyssee.univ-amu.fr/files/vignette/ARCH-POR-1-164_Memoire_vignette.jpg

Format

application/pdf
1 vol.
86 p.
cm

Langue

Type

text
manuscrit
manuscript

Identifiant

https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/723

Résumé

Les prêtres séculiers et les religieux réguliers revendiquent pour eux-seuls la responsabilité de l'enseignement de la jeunesse. En témoigne cette affaire dans laquelle Jean-Etienne-Marie Portalis dans son mémoire du 12 novembre 1768 prend la défense des Oratoriens (prêtres séculiers accusés de jansénisme) qui tiennent un collège à La Ciotat depuis 1618, contre les Minimes (religieux réguliers) à qui Mgr de Belsunce a confié en 1727 l'enseignement de la jeunesse.

Cornelius Jansen (1585-1638)

Provenance

Bibliothèque droit Schuman (Aix-en-Provence)
Fichiers
ARCH-POR-1-164_Memoire.pdf

Collection

Citer ce document

Portalis, Jean-Étienne-Marie (1746-1807), “Mémoire à consulter et consultation pour les prêtres de l'Oratoire de la ville de La Ciotat, délibéré à Aix le 12 octobre 1768,” Bibliothèque numérique patrimoniale, consulté le 5 août 2021, https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/723.

Formats de sortie

Géolocalisation

Position : 630 (383 vues)

Bibliographie

Embed

Copy the code below into your web page