Titre

Contagion (La) de la Peste expliquée et les moyens de s'en préserver. Où l'on explique comment la Peste se communique, les moyens de se préserver de sa contagion en servant les pestiferés & en vaquant dans une ville empestée. Contenant ce qu'on doit observer dans un Royaume & dans une ville, lorsque ses voisins sont atteints de la peste, & lors même qu'on en est affligé. Les moyens de desinfecter une ville & une maison empestée : & la maniere de traiter & nourrir les enfans au lait, délaissés par leurs meres morte en tems de contagion. Par le Sr***. Docteur en Médecine

Sujet

Description

En 1722, la contagion des maladies infectieuses s'explique par le seul raisonnement analogique : à l'image des couleurs et des odeurs, chaque particule contient les mêmes qualités que le corps dont elle s'échappe par fumée ou par vapeur

Créateur

Raymond (16..?-17..?). Auteur
Boy, Jean-Baptiste (16..?-17..?). Imprimeur

Source

BU des Fenouillères - Arts, lettres et sciences humaines (Aix-en-Provence), cote BULA-RES-34844

Éditeur

chez Jean-Baptiste Boy (Marseille)

Date

Droits

domaine public
public domain

Relation

Notice du catalogue : http://www.sudoc.fr/25317905X
Vignette : https://odyssee.univ-amu.fr/files/vignette/BULA-RES-34844-2_Contagion_peste_vignette.jpg

Format

application/pdf
1 vol.
55 p.
In 12

Langue

Type

text
monographie imprimée
printed monograph

Identifiant

https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/724

Couverture

Résumé

Document relié à la suite de l'ouvrage : "Observations et réflexions propres à confirmer ce qui est avancé par Mrs. Chicoyneau, Verny & Soulier, dans la relation du 10. decembre 1720. Touchant la nature, les événemens & le traitement de la peste à Marseille. Imprimées par ordre de monsieur le marquis de Vauvenargues, premier consul d'Aix, procureur du païs, & commandant pour sa majesté en cette ville, & de Mr. Buisson consul assesseur d'Aix, procureur du pays."

Au 18e siècle, la théorie alors dominante des miasmes ("mauvais air") explique le phénomène contagieux des maladies infectieuses et les grandes épidémies qu'elles déclenchent périodiquement.


Les miasmes sont le principal vecteur du principe infectieux. Les moyens pour désinfecter les objets et les marchandises sont bien connus : l'eau, le feu et l'air. Si on ne peut utiliser l'un de ces 3 moyens en raison de la nature même des biens (habits et étoffes, par ex.), les parfums restent le 4ème moyen le plus efficace et le plus sûr pour purifier les lieux.

L'habit de protection très caractéristique des soignants de l'époque, et dont l'emploi est connu depuis plusieurs siècles déjà, est d'une grande étanchéité : le seul point faible et fatal de cette véritable armure reste l'appendice nasal en forme de bec, alors rempli d'épices, d'aromates et autres herbes, supposés former une barrière efficace aux mauvaises odeurs délétères...

Provenance

BU des Fenouillères - Arts, lettres et sciences humaines (Aix-en-Provence)
Fichiers
BULA-RES-34844-2_Contagion_peste.pdf

Citer ce document

Raymond (16..?-17..?). Auteur et Boy, Jean-Baptiste (16..?-17..?). Imprimeur, “Contagion (La) de la Peste expliquée et les moyens de s'en préserver. Où l'on explique comment la Peste se communique, les moyens de se préserver de sa contagion en servant les pestiferés & en vaquant dans une ville empestée. Contenant ce qu'on doit observer dans un Royaume & dans une ville, lorsque ses voisins sont atteints de la peste, & lors même qu'on en est affligé. Les moyens de desinfecter une ville & une maison empestée : & la maniere de traiter & nourrir les enfans au lait, délaissés par leurs meres morte en tems de contagion. Par le Sr***. Docteur en Médecine,” Bibliothèque numérique patrimoniale, consulté le 5 août 2021, https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/724.

Formats de sortie

Position : 640 (376 vues)

Bibliographie

Embed

Copy the code below into your web page