Titre

Règlement et statuts du Mont-de-piété d'Avignon

Sujet

Description

Le Mont-de-piété d'Avignon accorde son premier prêt le 6 mai 1610, ce qui en fait le plus ancien établissement de prêt sur gage de France : 5 siècles plus tard, il poursuit toujours sa mission économique conçue sur un modèle de service public

Créateur

Crédit municipal d'Avignon. Auteur

Source

Bibliothèque droit Schuman (Aix-en-Provence), cote RES 260098

Éditeur

Seguin ainé, imprimeur-libraire (Avignon)

Date

Droits

domaine public
public domain

Relation

Notice du catalogue : https://www.sudoc.fr/240089936
Vignette : https://odyssee.univ-amu.fr/files/vignette/RES-260098_Reglement-Mont-Piete-Avignon_vignette.jpg

Format

application/pdf
1 vol.
138 p.
22 cm

Langue

Type

text
monographie imprimée
printed monograph

Identifiant

https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/801

Couverture

Autre forme de titre

Statuts anciens et nouveaux du Mont-de-pîété d'Avignon (Titre) de couverture

Résumé

Même si quelques tentatives antérieures sont attestées (1), elles n'étaient pas viables car non financées durablement : le tout premier Monte di Pietà a vu le jour à Pérugia le 13 avril 1462. C'est à cette date que le Conseil de la ville de Pérouse accorde des fonds pour financer le projet de deux moines récollets, Michele Carcano et Barnaba Manassei da Terni.

Le monte di pietà, une idée du moine récollet italien, Barnabé de Terni (1462)

La proximité des termes piété et pitié le rappelle, les prêts sur gage sont d'abord conçus et organisés comme œuvre de bienfaisance : pouvoir proposer un prêt d'argent aux plus démunis (2). A l'opposé, les prêts classiques sont régulièrement dénoncés pour leurs taux d'intérêt abusifs, l'usure, qui justifient cet adage lucide et désabusé : on ne prête qu'aux riches !

En France, c'est huit jours avant l'assassinat d'Henri IV, qu'est accordé le premier prêt sur gage : en garantie de quelques objets (une ceinture d’argent, deux anneaux d’or, de deux toiles , quatre  chemises et deux douzaines de serviettes), une femme obtient le 6 mai 1610 un prêt de huit écus de soixante sols pour l'aider à sortir son mari de prison (3).

Depuis cette date, le Mont de Piété d’Avignon perpétue ses activités avec la création de la condition des soies en 1802 puis de la Caisse d’Epargne d’Avignon en 1832, devenue autonome en 1924. C'est seulement en 1949 qu'il prend officiellement le nom de Crédit Municipal.

Logo du Crédit Municipal d'Avignon

Il quitte son siège historique en 1986, cédant sa place aux Archives municipales qui conserveront, en mémoire, un musée du Mont de Piété dédié au plus ancien établissement français dece type. Il poursuit toujours sa mission première avec le souci affirmé d'un ancrage territorial et de servir au plus près sa clientèle locale.

Le Musée du Mont-de-Piété abrité par les Archives municipales de la ville d'Avignon

1. "The first true mons pietatis was founded in London, where Bishop Michael Nothburg, in 1361, left 1000 marks of silver for the establishment of a bank that should lend money on pawned objects, without interest", in https://www.newadvent.org/cathen/10534d.htm
2. L'Histoire du prêt sur gage, in https://www.pretsurgage.fr/histoire/
3.Fresque historique du Mont de piété d'Avignon : Du 1er Mont de piété Italien au Crédit Municipal d’Avignon, in Crédit Municipal d’Avignon - Arles – Avignon – Carpentras – Valence

Provenance

Bibliothèque droit Schuman (Aix-en-Provence)
Fichiers
RES-260098_Reglement-Mont-Piete-Avignon.pdf

Citer ce document

Crédit municipal d'Avignon. Auteur, “Règlement et statuts du Mont-de-piété d'Avignon,” Bibliothèque numérique patrimoniale, consulté le 31 juillet 2021, https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/801.

Formats de sortie

Géolocalisation

Relations entre contenus

Ce contenu Relation Item: Etudes sur les Monts-de-Piété et leur législation

Position : 777 (100 vues)

Bibliographie

Embed

Copy the code below into your web page