Titre

Leçons cliniques sur la grippe : à propos de l'épidémie de 1889 et 1890 : faites à l'Hôtel-Dieu de Marseille / par le Dr A. Villard,... ; recueillies par le Dr Oddo,...

Sujet

Description

Pour le Dr Villard, le cas de cette grippe venue de Moscou confirme le mécanisme de toute épidémie : d'abord un berceau d'origine où elle reste confinée pendant un temps indéterminé, puis une extension hors de ce territoire pour des raisons inconnues

Créateur

Villard, Auguste (1832-1901 ; médecin). Auteur
Oddo, Constantin (1860-1926 ; médecin). Éditeur scientifique

Source

BU médecine-ondotologie (Marseille), cote BUT 1771

Éditeur

G. Masson (Paris)

Date

Droits

domaine public

Relation

Notice du catalogue : https://www.sudoc.fr/019979649
Vignette : https://odyssee.univ-amu.fr/files/vignette/BUT-1771_Villard_Lecons-grippe_vignette.jpg

Format

application/pdf
1 vol.
160 p.
25 cm

Langue

Type

text
monographie imprimée
printed monograph

Identifiant

https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/831

Couverture

Résumé

La grippe russe (ou grippe asiatique) est une pandémie mondiale responsable de la mort d'un million de personnes (dont 250 000 en Europe) au cours des années 1889 à 1890, avec quelques reprises sporadiques au cours des 3 années suivantes (1).

Auguste Villard (1832-1901)

La dernière épidémie de ce virus remontant à plus de 40 ans (1837), les médecins en ont une connaissance surtout théorique, mais depuis, les outils statistiques et les méthodes d'analyse microbiologique ont sensiblement évolué, générant un matériel documentaire plus complet que celui élaboré lors les précédentes pandémies, notamment des rapports de synthèse publiés dès 1891 puis en 1896 qui feront référence et sur l'état de la question et sur certains standards de la recherche microbiologique.

Si l'origine de cette grippe est discutée (Asie ou Russie), A. Villard tranche la question en affirmant qu'elle vient de Moscou. La cause est d'autant plus entendue qu'elle consolide une de ses observations majeures : la grippe se propage de manière privilégiée et en premier, dans et par les capitales européennes. Autrement dit, son terreau de prédilection sont les grands centres urbains ou s'entasse une population importante, souvent miséreuse.

Deux ans après la publication d'A.Villard, Richard Pfeiffer (élève de Robert Koch), au fait des récentes méthodes bactériologiques, annonce avoir identifié l'origine virale de la grippe, le Bacillus influenza.

La multiplication des médicaments contre la grippe : le patient, un mort sous ordonnance ? (Edition du Grelot, 12 janvier 1890)

L'enseignement capital qu'A. Villard tire de son étude, à défaut de proposer une thérapeutique puisque l'agent pathogène reste toujours inconnu, est qu'elle confirme une fois de plus l'origine et le fonctionnement fondamental de toutes les épidémies : les agents viraux sont endémiques à une zone géographique bien délimitée et, pour des raisons qui restent inexpliquées, ils se propagent en dehors de ce périmètre.

Les études épidémiologiques lui donneront  doublement raison et répondent même à la dernière interrogation : oui, le foyer initial des épidémies est souvent un réservoir endémique isolé (grippe aviaire, sida, Ebola,...) qui reste confiné tant que l'on ne perturbe son écosystème, ce qui conduit en général à son expansion géographique incontrôlable.

Facteur aggravant, les voies de communication et l'accélération des transports jouent un rôle majeur dans leur extension spatiale et dans leur vitesse de propagation : à la fin du 19e siècle, l'Europe comptait déjà 250 000 km de voies ferrées qui réduisent considérablement la durée des voyages (ramener à quelques jours un périple de plusieurs semaines revient à mettre Paris par TGV à 20 minutes de Marseille, comme pour Aix-en-Provence aujourd'hui). De nos jours, le transport aérien à supplanter les transports terrestres, propageant les virus à des vitesses et sur des distances décuplées.

Constantin Oddo (1860-1926)

Le chef de clinique Constantin Oddo, attentifs aux travaux d'A. Villard, prit soin de les rassembler pour les publier : pendant l'épidémie de choléra qui avait frappé Marseille en 1884, il s'était enfermé plusieurs mois avec les malades dans l'hôpital créé dans le Parc du Pharo pour endiguer cette pandémie meurtrière (2).
______
1. La Grippe russe de 1889-1890 - Wikipédia
2. Constantin Oddo - Wikipédia

Provenance

BU médecine-odontologie (Marseille)
Fichiers
BUT-1771_Villard_Lecons-grippe.pdf

Citer ce document

Villard, Auguste (1832-1901 ; médecin). Auteur et Oddo, Constantin (1860-1926 ; médecin). Éditeur scientifique, “Leçons cliniques sur la grippe : à propos de l'épidémie de 1889 et 1890 : faites à l'Hôtel-Dieu de Marseille / par le Dr A. Villard,... ; recueillies par le Dr Oddo,...,” Bibliothèque numérique patrimoniale, consulté le 30 novembre 2021, https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/831.

Formats de sortie

Relations entre contenus

Ce contenu Relation Item: fièvre (La) typhoïde à Marseille : étude d'hygiène marseillaise

Position : 806 (59 vues)

Bibliographie

Embed

Copy the code below into your web page