Titre

Faculté des sciences de Marseille : portraits des doyens en poste de la création de la Faculté en 1854 à 1969

Description

Dans une mise en page très soignée, l'étonnante galerie de portraits photographiques des onze doyens qui ont présidé aux destinées de la Faculté des sciences depuis sa création en 1854 jusqu'au séisme de mai 68.

Créateur

Faculté des sciences (Marseille). Éditeur scientifique

Source

BU Saint Charles - Sciences, Lettres et Sciences Humaines. (Marseille), Réserve

Éditeur

s.n. (sl)

Droits

conditions spécifiques d'utilisation
restricted use

Relation

pas de notice sudoc
Vignette : https://odyssee.univ-amu.fr/files/vignette/Doyens-Faculte-sciences-Marseille_vignette.jpg

Format

application/pdf
1 vol.
12 f.
cm

Langue

Type

text
monographie imprimée
printed monograph
image fixe
still image

Identifiant

https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/882

Résumé

Si les doyens restent en poste en moyenne huit ans (aujourd'hui, le directeur d'UFR est élu par le Conseil de Faculté pour une durée de cinq ans, renouvelable une fois), la Faculté des sciences de Marseille présente les cas extrêmes d'un intérim de quelques mois (Abbé Aoust en 1870) au record de longévité de 21 ans remporté haut la main par Pierre-Edmond Reboul, professeur de chimie, doyen de 1878 à 1899.

L'ancienne Faculté des sciences de Marseille, Allées de Meilhan, haut de la Canebière (1854-1919)

Le premier doyen, François-Auguste Morren, un physicien, est nommé en 1854, année de l'ouverture de la toute première Faculté des sciences créée à Marseille. Son doyennat s'achève brutalement après son décès en 1870.

François-Auguste Morren (1er doyennat 1854-1870)

La nouvelle Faculté des sciences, ouverte en 1919 sur le site Saint-Charles élit son premier doyen, Paul Rivals, chimiste spécialiste des matières grasses (savons) et défenseur d'une étroite collaboration entre la Faculté des sciences et le monde industriel. Autre record, il sera réélu quatre fois jusqu'à sa retraite en 1934.

La nouvelle Faculté n'a oublié aucun de ses doyens, autant pour leurs actions au cours de leurs mandats que pour leurs travaux scientifiques : si les chimistes et les physiciens sont très bien représentés, on y trouve aussi des mathématiciens, un botaniste et un géologue. En hommage, le nom de certains d'entre eux, fondateurs ou simple professeurs, a été attribué à des amphithéâtres, historiques ou modernes (Antoine Marion, Léon Charve, Joseph Pérès) côtoyant d'autres scientifiques plus illustress (Charles Fabry, Antoine Lavosier).

Faculté des sciences de Marseille, l'amphithéâtre historique baptisé Léon Charve (1899-1910)

Pour commodité, les signets vous proposent de suivre cette série de portraits soit dans l'ordre historique des doyens par date de naissance, soit dans l'ordre chronologique administratif des doyennats.

Note : de 1854 à 1969, la Faculté des sciences a connu en réalité douze doyens et non pas onze : de 1935 (1934, année de départ en retraite de Paul Rivals) à 1938 (1939, année d'élection de Georges Corroy), Monsieur Marchand a dirigé la Faculté, les Procès-verbaux de la Faculté des sciences de Marseille en font foi. Son portrait manque donc, impossible de déterminer s'il sagit d'un oubli du rédacteur des portraits (très peu probable) ou si le cliché a été égaré par la suite.

Provenance

Bibliothèque droit Schuman (Aix-en-Provence)
Fichiers
Doyens-Faculte-sciences-Marseille.pdf

Citer ce document

Faculté des sciences (Marseille). Éditeur scientifique, “Faculté des sciences de Marseille : portraits des doyens en poste de la création de la Faculté en 1854 à 1969,” Bibliothèque numérique patrimoniale, consulté le 29 mai 2022, https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/882.

Formats de sortie

Position : 855 (154 vues)

Bibliographie

Embed

Copy the code below into your web page