Titre

Relation des rejouissances que l'université d'Aix en Provence a faites, pour le rétablissement de la santé du Roy [Louis XIV]

Description

Le 18 novembre 1686, le chirurgien du Roy opère avec succès Louis XIV : à l'unisson de tout le royaume, l'université d'Aix-en-Provence organise le 23 févier 1687 une fête grandiose pour célébrer cette retentissante guérison.

Créateur

Saurin, Joseph-Ignace (1641-1714 ; avocat) ?
Le Grand, Guillaume (16..-1702) Imprimeur.

Source

Bibliothèque Méjanes (Aix-en-Provence), cote in 8 pcs 12936

Éditeur

Guillaume Le Grand (Aix)

Date

Droits

domaine public
public domain

Relation

Notice du catalogue : http://www.sudoc.fr/090478444
Notice du catalogue : https://opacmejanes.citedulivre-aix.com/iii/encore/record/C__Rb1578245__Srelation%20des%20r%C3%A9jouissances__Orightresult__U__X6?lang=frf&suite=def
Vignette : https://odyssee.univ-amu.fr/files/vignette/Mejanes-in-8pcs-12936_Rejouissances-Université-Aix_vignette.jpg

Format

application/pdf
1 vol.
58 p. planche en dépl. Par Lainé, grav. Par Cundier.
in 8°

Langue

Type

text
monographie imprimée
printed monograph

Identifiant

https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/1002

Résumé

58 p. planche en dépl. Par Lainé, grav. Par Cundier. in-8

Mentions manuscrites en regard de la page de titre : "cet opuscule est l'œuvred'un avocat de quelque talent nommé Saurin..." (1) et "Bibliothèque Maurice Eyssautier, Don Saccagi / Milhaud, 2009".

Contient en supplément 1 planche du dessin de l'arc de triomphe dressé en l'honneur de Louis XIV

Ce document est très probablement l'original imprimé du 17e siècle, conservé à la Bibliothèque Méjanes d'Aix-en-Provence et dont l'université détient une simple copie manuscrite réalisée en 1929 par un appariteur à la demande du bibliothécaire de l'époque (G. Fleury), conscient de l'intérêt de cette archive dans l'histoire de l'institution. On notera que lors de la recopie, le titre de l'imprimé a été malencontreusement retranscrit avec une erreur, le premier terme ayant été décliné au pluriel "Relations des rejouissances" au lieu de "Relation des rejouissances". Confusion entre la désignation très littéraire de récit et celui plus banal de rapports ?

L'arc de triomphe à la gloire de Louis XIV, hommage de l'Université d'Aix (1687)

La nouvelle de la guérison du Roy* engendre de grandes festivités : ces témoignages pourraient paraître aujourd'hui un peu excessifs de la part des trois Facultés aussi sérieuse que celles de théologie, de jurisprudence et de médecine mais il faut se souvenir que Joseph-Ignace Saurin, témoin et acteur de ces festivités, est un pur produit du sérail : fils d'Antoine Saurin, professeur de droit, il marche dans les mêmes pas que ceux de son père et, devenu à son tour professeur ,de droit, il sera nommé primicier de l’Université d’Aix (2). En 1686, il devient recteur, à la suite de Coriolis. Au cours de ces années (25 ans au Palais du Parlement de Provence), il acquiert une grande notoriété et dans une affaire locale d'urbanisme, Louis XIV remarquera avec grand intérêt sa manière de défendre le principe d'utilité publique. L'hommage appuyé de l'universitaire aixois au Roy de France peut donc être vu autant comme convenances politiques qu'acte d'une très sincère reconnaissance personnelle. Par ailleurs, i ne sera pas le seul : le pouvoir royal donne un large écho à cette nouvelle et nous savons que les autorités parisiennes donnèrent à ce titre en 1687 une grande réception pour célébrer cette guérison royale (Paris est un haut lieu de la gastronomie française, une réputation reconnue dans toute l'Europe (3)).

____________
1. Selon cette mention, Saurin, Joseph-Ignace (1641-1714 ; avocat) serait l'auteur du texte. L'opuscule "Eloge de J.- I. Saurin, avocat au Parlement de Provence prononcé à la séance solennelle de rentrée de la société de jurisprudence d'Aix le 19 décembre 1860" publié par Edmond Barrême en 1861 corrobore cette paternité et décrit dans le détail cet évènement ainsi que l'implication personnelle de Saurin, devenu recteur, dans la cérémonie. cf "Séance solennelle de rentrée de la Société de jurisprudence d'Aix : recueil de 26 conférences tenues entre 1839 et 1912" ou accès direct au fichier "https://odyssee.univ-amu.fr/files/original/1/565/RES-34190_Seance-Societe-jurisprudence-Aix.pdf".
* pudiquement évoquée, la grave maladie du Roy, alors âgé de 48 ans en 1686, n'est autre qu'une fistule anale très handicapante. Elle sera résorbée grâce à l'habilité et à la compétence du chirurgien Charles-François Félix de Tassy (pour cette intervention délicate et risquée, au début tenue secrète, il a conçu un bistouri courbé spécial et s'est entraîné sur quelques indigents "réquisitionnés")
2. David de La Croix, Alice Fabre. À la découverte des professeurs de l’ancienne université d’Aix, de ses origines à 1793. Annales du Midi : revue archéologique, historique et philologique de la France méridionale, 2019, 131(307-308), pp. 379-402. hal-02942097
3.
Elevire von Bardeleben. - Exposition "Paris, capitale de la gastronomie du Moyen Âge à nos jours". - "A la Conciergerie, Paris se met à table", Le Monde, éd. du samedi 22 avril 2023, p. 27

Le document original du 17e siècle reproduit ici appartient au fonds ancien de la Bibliothèque Méjanes de la ville d'Aix-en-Provence. Nous la remercions ici grandement ainsi que sa directrice, Mme Aurélie Bosc.

Provenance

Bibliothèque Méjanes (Aix-en-Provence)
Fichiers
Mejanes-in-8pcs-12936_Rejouissances-Université-Aix.pdf
RES-34190_Seance-Societe-jurisprudence-Aix.pdf

Citer ce document

Saurin, Joseph-Ignace (1641-1714 ; avocat) ? et Le Grand, Guillaume (16..-1702) Imprimeur. , “Relation des rejouissances que l'université d'Aix en Provence a faites, pour le rétablissement de la santé du Roy [Louis XIV],” Bibliothèque numérique patrimoniale, consulté le 25 mai 2024, https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/1002.

Formats de sortie

Position : 974 (489 vues)

Embed

Copy the code below into your web page