Titre

Livre de raison : état de mes fonds & de ceux de ma femme

Sujet

Description

Dépenses et recettes annuelles de la famille de Joseph-Marie Portalis : un témoignage très détaillé du patrimoine, des revenus, des dépenses et de la consommation d'un ménage plutôt aisé du début du 19e siècle

Créateur

Portalis, Joseph-Marie (1778-1858)

Source

Bibliothèque droit Schuman (Aix-en-Provence), cote ARCH-2_153-2

Éditeur

sn (Aix)

Date

Droits

domaine public
public domain

Relation

pas de notice calames
Vignette : https://odyssee.univ-amu.fr/files/vignette/ARCH-2_153-2_Portalis_Livre-raison_vignette.jpg

Format

application/pdf
1 vol.
290 p..
cm

Langue

Type

text
manuscrit
manuscript

Identifiant

https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/354

Couverture

Résumé

Cet ouvrage est un livre de raison de Joseph-Marie Portalis (1778-1858) au cours de 1813.

L'auteur est le fils de Jean-Etienne-Marie Portalis, l’un des rédacteurs du Code civil de 1804. En 1820, il fera publié le livre posthume de son père, De l’usage et de l’abus, dont il fera précédé la ère édition d’une notice sur la vie de celui-ci. Il exercera dans un premier temps des fonctions essentiellement diplomatiques, comme envoyé de missions à l’étranger ou premier secrétaire d’ambassade à l’étranger. Suite à sa révocation de son poste de directeur général à l’imprimerie et de librairie par Napoléon (1811), il oriente sa carrière vers la magistrature. En 1813, il devient président de la cour d’appel d’Angers et sera nommé conseillé à la Cour de cassation en août 1815 où il restera jusqu’au 2 novembre 1852. Il sera également vice-président de la Chambre des Pairs en 1834 et membre de l’Académie des Sciences morales depuis 1839. Ayant atteint la limite d’âge pour ses fonctions, il obtiendra un poste de sénateur, qu’il exercera peu, préférant passer ses dernières années dans sa résidence de Passy et dans son château des Pradeaux. Il publiera en 1844 une étude sur le Royaume de Sardaigne qui a permis de découvrir avec un regard critique en France le Codice Albertino.

Le livre de raison est un ouvrage où le chef de famille tient ses comptes, y répertorie les grands évènements familiaux. C’est un ouvrage qui se veut objectif et renseigner les héritiers sur l’histoire familiale. La plupart des livres de raison retrouvés aujourd’hui proviennent généralement de couches sociales assez aisées. Dans son livre de raison, Marie-Jospeh Portalis suit cette tradition et réalise sa comptabilité tous les ans en faisant état de ses comptes et de ceux de sa femme avec une grande précision et neutralité. Il y détaille de nombreux postes de dépenses comme les dépenses alimentaires, ce qu’il prête, ses dépenses à la Cour de cassation, les pensions qu’il verse. Certaines années sont moins renseignées que d’autres, comme la période de 1810 à 1812 qui ne figure pas dans l’ouvrage. Cette période correspond notamment à son entrée en disgrâce auprès de Napoléon.

Sources :
- J.-L. Halpérin, Dictionnaire historique des juristes français XIIe-XXe siècle, puf, 2ème édition, 2017, p.831-832.
Les Bouches du Rhône Encyclopédie départementale, Tome XI, 1913, p.401-402.

Résumé Mélissa Legros

Provenance

Bibliothèque droit Schuman (Aix-en-Provence)
Fichiers
ARCH-2_153-2_Portalis_Livre-raison.pdf

Collection

Citer ce document

Portalis, Joseph-Marie (1778-1858), “Livre de raison : état de mes fonds & de ceux de ma femme,” Bibliothèque numérique patrimoniale, consulté le 16 octobre 2019, https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/354.

Formats de sortie

Embed

Copy the code below into your web page