Titre

Collection complette des travaux de M. Mirabeau l'aîné à l'Assemblée nationale. Précédée de tous les Discours et Ouvrages du même Auteur, prononcés ou publiés en Provence, pendant le cours des élections

Description

Les discours politiques de Mirabeau prononcés en Provence et à l'Assemblée nationale constituante entre 1789 et 1791, un témoignage vivant et engagé de la vie politique de la période révolutionnaire

Créateur

Mirabeau, Honoré-Gabriel Riqueti (1749-1791; comte de)
Méjan, Étienne (1766-1846). Éditeur scientifique
Le Jay, Edme-Jean (17..-1797?). Éditeur commercial
France. Assemblée nationale constituante (1789-1791)

Source

Bibliothèque droit Schuman (Aix-en-Provence), cote RES 259181

Éditeur

Veuve Lejay (Paris)
Devaux (Paris)

Date

Droits

domaine public
public domain

Relation

Notice du catalogue : http://www.sudoc.fr/204663520
Vignette : https://odyssee.univ-amu.fr/files/vignette/RES-259181_Mirabeau_Travaux_vignette.jpg

Format

application/pdf
5 vols
60-396-iv p., [1] f. de pl. ; 514-iv p. ; 436-vii p. ; 362-ii p. ; 538 p.-[1] p. de pl. dépl.
in-8

Langue

Type

text
monographie imprimée
printed monograph

Identifiant

https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/400

Couverture

Autre forme de titre

Collection complète des travaux de M. Mirabeau l'aîné à l'Assemblée nationale (Titre modernisé)

Résumé

Honoré-Gabriel Riqueti, comte de Mirabeau (1749-1791). Issu de la noblesse provençale, Mirabeau était le fils de l’économiste et philosophe Victor Riqueti, marquis de Mirabeau (1715-1789). Il entretenait d’ailleurs avec ce dernier, surnommé « l’ami des hommes », des relations difficiles : il fut ainsi emprisonné à plusieurs reprises, suite à des lettres de cachet obtenues par son père. Député du Tiers-Etat d’Aix en Provence à l’Assemblée Nationale Constituante, il est un des acteurs de la Révolution. Partisan d’un équilibre institutionnel entre le roi et l’assemblée, il entend être, selon ses mots « l’homme du rétablissement de l’ordre et non d’un rétablissement de l’ancien ordre ». Ce positionnement politique lui vaut l’hostilité de la noblesse et la défiance de la gauche. Sources : - Dictionnaire historique des juristes français. XIIe-XXe siècle, dir. J. Krynen, J.-L. Halpérin et P. Arabeyre, PUF, 2015, notice M. Morabito, pp. 736-738. - François Quastana, La pensée politique de Mirabeau, 1771-1789, PUAM, 2007. Résumé repris du Courier de Provence, cf https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/199 Notes : publié chez Devaux à partir de 1792 et du t. 3. - T. 1 : portrait de l'auteur en front., les pages 1 à 4 de la première séquence sont numérotées en chiffres romains, et les pages 5 à 60 en chiffres arabes. - Sig. A-G4, H2, A-Bb8 ; A-Ii8, Kk3 ; A-Dd8, Ee6 ; A-Y8, Z6 ; A-Kk8

_______________________________________________________

"Le comte Etienne Méjan (1765-1846) fut successivement secrétaire général de la préfecture de la Seine, secrétaire des commandements du vice-roi d’Italie à Milan, conseiller d’Etat et gouverneur des enfants du prince Eugène. Ayant fait des études de droit, il se destinait au barreau lorsque la Révolution éclata et à laquelle il se joignit. C’est ainsi qu’il fit la connaissance de Mirabeau qui l’associa à la rédaction de son journal, le Courrier de Provence (Quérard, t. 6, p. 23 ; Michaud, t. 27, p. 539).

Dans notre ouvrage, qui est ici l’édition originale, 1791-1792 (Quérard, t. 6, p. 23), l’auteur s’adresse à Messieurs les administrateurs des départements en ces termes : « J’acquitte un devoir rigoureux, en vous présentant la collection des travaux de Mirabeau, à l’assemblée nationale. Il vous l’aurait offerte lui-même, si la mort ne l’eût moissonné, dans les plus beaux jours de sa carrière publique, et au moment, où peut-être, il nous était plus nécessaire que jamais ». Cette collection est précédée de tous les discours et ouvrages prononcés ou publiés en Provence, pendant le cours des élections. Cet ouvrage est composé d’une épitre dédicatoire à messieurs les administrateurs des départements ; un avertissement de l’éditeur, et un discours préliminaire particulièrement hagiographique pour Mirabeau, avec à la fin deux lettres à MM. les commissaires du Tiers-état de Marseille. On trouve également en fin du t. 5 un tableau dépliant représentant un premier tableau sur les essais faits sur sept lingots d’anciens louis, et un second tableau sur les essais faits en vertu de la délibération de MM. les commisaires du roi.

Tous les sujets sont abordés, ainsi qu’en témoignent les tables des matières contenues dans chacun des volumes : un célèbre discours pour l’inviolabilité des lettres (t. 1, p. 354), une éloge funèbre de M. Franklin (t. 3, p. 393) ou encore sur les prisonniers détenus par lettres de cachet (t. 3, p. 252) ou enfin sur la défense des frontières (t. 5, p. 454)."

Thérèse Siblot
Librairie Ancienne Roger Siblot
3, Cour du Bain des Juifs
67000 STRASBOURG

www.librairie-siblot.fr

Provenance

Bibliothèque droit Schuman (Aix-en-Provence)
Fichiers
RES-259181_Mirabeau_Travaux-T1.pdf
RES-259181_Mirabeau_Travaux-T2.pdf
RES-259181_Mirabeau_Travaux-T3.pdf
RES-259181_Mirabeau_Travaux-T4.pdf
RES-259181_Mirabeau_Travaux-T5.pdf

Citer ce document

Mirabeau, Honoré-Gabriel Riqueti (1749-1791; comte de) et al., “Collection complette des travaux de M. Mirabeau l'aîné à l'Assemblée nationale. Précédée de tous les Discours et Ouvrages du même Auteur, prononcés ou publiés en Provence, pendant le cours des élections,” Bibliothèque numérique patrimoniale, consulté le 19 juillet 2019, https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/400.

Formats de sortie

Embed

Copy the code below into your web page