Titre

Bibliothèque Méjanes, MS 1296 (1178) : Oeuvres diverses du Président Alexandre-Jules-Antoine Fauris de Saint-Vincens, vers 1780. Copie faite par M. Sabatier, janvier 1926

Description

Pour avoir de bons magistrats et de bons avocats dans les tribunaux, une seule solution : les former plus sérieusement et les motiver réellement. Pour avoir des enseignants plus zélés, un seul moyen : mieux les payer !

Source

Bibliothèque droit Schuman (Aix-en-Provence), cote MS 53
Bibliothèque Méjanes (Aix-en-Provence), cote MS 1296 (1178)

Éditeur

s.n. (s.l.)

Droits

domaine public
public domain

Relation

pas de notice calames
Vignette : https://odyssee.univ-amu.fr/files/vignette/MS-53_Oeuvres-diverses-Président-Fauris_vignette.jpg

Format

application/pdf
1 vol.
28 p.
cm

Langue

Type

text
manuscrit
manuscript

Identifiant

https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/743

Résumé

Si l'on en croit le titre porté sur cette copie datée de la fin du 19e siècle, les documents originaux auraient été détenus par Alexandre de Fauris Saint-Vincent, magistrat aux multiples facettes : archéologue, numismate, homme politique, il sera élu Maire d'Aix-en-Provence de 1808 à 1809 puis député de 1809 à 1815. Cette possession est très compatible avec son intérêt pour le droit et pour l'histoire locale.

Alexandre de Fauris Saint-Vincent (1750-1819)
Ce manuscrit reprend en très grande partie le contenu et l'argumentaire déjà développés dans d'autres manuscrits à savoir l'absolue nécessité d'élever le niveau des magistrats et des avocats, ce qui implique une réforme en profondeur de toutes les études de droit : 

Mais il va plus loin dans l'analyse (très critique) des causes et des solutions concrètes à apporter. Il est évident qu'elle est le fruit des réflexions d'un juriste professionnel très au fait des réformes antérieures et de la pratique réelle du métier. Court florilège des remarques édifiantes :
  • il faut donner aux jeunes magistrats une formation plus sérieuse, principalement au niveau des études organisées par les universités
  • les étudiants en droit sont d'abord à la recherche de leur plaisir, pas de leur avenir professionnel
  • l'avenir s'annonce pire encore quand les magistrats éclairés et prudent ne seront plus là (à la retraite ?)
  • il faut sélectionner les meilleurs, autrement dit essayer de récupérer ceux encore "sauvables"
  • la chambre des enquêtes ne traite pas assez d'affaires pour former les jeunes magistrats alors que dans d'autres chambres, il y surcharge de travail comme celle des eaux et forêts
  • la Grande Chambre et celle de la Tournelle leur permettraient d'être réellement confrontés aux grandes affaires, un jour par semaine
  • il faudrait des professeurs plus zélés et dotés de plus d'autorité
  • peut-être aussi mieux rémunérer les professeurs
  • il faudrait que les études de droit soient réellement suivies par les étudiants
  • il serait bon de renouveler le cursus juridique
  • des marques de distinction augmenteraient à coup sûr leur motivation
  • il est urgent de former de bons magistrats pour les tribunaux et de bons avocats suffisamment instruits des principes du droit
  • songer à instaurer une émulation entre les étudiants...

Provenance

Bibliothèque droit Schuman (Aix-en-Provence)
Bibliothèque Méjanes (Aix-en-Provence)
Fichiers
MS-53_Oeuvres-diverses-Président-Fauris.pdf

Collection

Citer ce document

“Bibliothèque Méjanes, MS 1296 (1178) : Oeuvres diverses du Président Alexandre-Jules-Antoine Fauris de Saint-Vincens, vers 1780. Copie faite par M. Sabatier, janvier 1926,” Bibliothèque numérique patrimoniale, consulté le 13 juin 2021, https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/743.

Formats de sortie

Position : 704 (254 vues)

Embed

Copy the code below into your web page

Bibliographie