Titre

Nouveau commentaire sur les statuts de Provence

Description

Commentaire de M. Jean-Joseph Julien (1704-1789), écuyer, ancien avocat au Parlement, conseiller en la Cour des comptes, aides & finances, & premier professeur royal de droit en l'université d'Aix.

Créateur

Julien, Jean-Joseph (1704-1789)

Source

Bibliothèque de droit Schuman (Aix-en-Provence), cote RES 5749

Éditeur

Esprit David, imprimeur du Roi, & de nosseigneurs de la Cour des comptes (Aix-en-Provence)

Date

Droits

domaine public
public domain

Relation

Notice du catalogue : http://www.sudoc.fr/201652404
Vignette : https://odyssee.univ-amu.fr/files/vignette/JULIEN-Nouveau-commentaire-vignette.jpg

Format

application/pdf
2 vol.
[2] f., xxxii-652 p., [1] f. ; [1] f., viii-673 p., [4] f.
In-4

Langue

Type

text
monographie imprimée
printed monograph

Identifiant

https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/93

Couverture

Résumé

Licencié et docteur en droit de l’Université d’Aix, Jean-Joseph JULIEN (1704-1789) fut l’un des plus éminents juristes de son époque, avocat dès 1725 et professeur à Aix à partir de 1732. Il eut également une carrière politique, concrétisée en 1747 par la charge d’assesseur d’Aix, et de procureur du pays de Provence. Il remplit aussi, en 1771, les fonctions de conseiller au « Parlement Maupeou » et en 1775 de conseiller à la Cour des Comptes.
Sa participation au Parlement Maupeou peut s’expliquer par ses convictions. Il considérait que si les lois devaient être « vérifiées, publiées et enregistrées dans les cours souveraines », les parlements des diverses provinces ne pouvaient s’opposer à leur enregistrement.
Jean-Etienne-Marie PORTALIS compta parmi ses étudiants, et certains auteurs mettent en exergue une possible influence du maître sur l’élève en opérant une comparaison entre le plan du cours de droit français dispensé par Julien et celui du Code civil. Une partie de ce cours nous est d’ailleurs parvenu grâce à trois manuscrits (disponibles en ligne). Ayant en vue la publication de son cours, Julien modifia par la suite cette méthode, dans un souci d’ordre et de clarté. L’ouvrage, paru sous le nom d’Elemens de jurisprudence selon les loix romaines et celles du royaume (en ligne), fut publié en 1785.
L’œuvre majeure de Jean-Joseph Julien demeure néanmoins son Nouveau commentaire sur les statuts de Provence. Il y fit une traduction nouvelle des statuts, reprenant les sources originales citées par ses prédécesseurs Massé, Bomy et Morgues. La rigueur de ses recherches et la qualité de ses commentaires firent de son Nouveau commentaire un ouvrage incontournable du droit provençal.

Source :
J. Krynen, J.-L. Halpérin et P. Arabeyre (dir.), Dictionnaire historique des juristes français. XIIe-XXe siècle, PUF, 2007, notice de L. Reverso, pp. 434-435.
(Morgane Derenty-Camenen)
Avertissement : nombreux documents en latin avec traduction en français en regard

Provenance

Bibliothèque droit Schuman (Aix-en-Provence)
Fichiers
RES-5749_Julien_Nouveau-commentaire_T1-1.pdf
RES-5749_Julien_Nouveau-commentaire_T1-2.pdf
RES-5749_Julien_Nouveau-commentaire_T2-1.pdf
RES-5749_Julien_Nouveau-commentaire_T2-2.pdf

Citer ce document

Julien, Jean-Joseph (1704-1789), “Nouveau commentaire sur les statuts de Provence,” Bibliothèque numérique patrimoniale, consulté le 15 décembre 2019, https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/93.

Formats de sortie

Embed

Copy the code below into your web page

Bibliographie