Titre

Annonces de vacance de chaire de la Faculté de droit : 5 affiches imprimées entre 1809 et 1863

Description

Une faculté de droit n'a que deux motifs sérieux de recruter un nouveau professeur : soit elle a créé une nouvelle chaire, ce qui est plutôt rare, soit l'un de ses enseignants est décédé, ce qui l'est beaucoup moins !

Créateur

Université d'Aix-Marseille (1409-1973)

Source

Bibliothèque droit Schuman (Aix-en-Provence), cote RES 757

Éditeur

A. Tavernier (Aix-en-Provence)
Imprimerie royale (Paris)
Imprimerie Illy (Aix-en-Provence)

Date

Droits

domaine public
public domain

Relation

Notice du catalogue : http://www.sudoc.fr/260795186
Notice du catalogue : http://www.sudoc.fr/261068539
Notice du catalogue : http://www.sudoc.fr/261068741
Notice du catalogue : http://www.sudoc.fr/261069128
Vignette : https://odyssee.univ-amu.fr/files/vignette/RES-757_Affiches-chaires_19e_vignette.jpg

Format

application/pdf
1 vol.
5 f.
format variable : 48 cm x 37cm, 55 cm x 44 cm et 60 cm x 46 cm

Langue

Type

text
document d'archives
archival material

Identifiant

https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/873

Résumé

Comme au siècle précédent, les postes de professeur d'université vacants au 19e siècle sont toujours annoncés par voie d'affichage. Dans ce placard de 1826, le Ministère des affaires ecclésiastiques et de l'instruction publique alerte les étudiants juristes qu'elle ouvre un concours à Toulouse destiné à pourvoir un poste sur Aix : on remarquera que l'Université de France étant unique, elle se substitue au recrutement précédemment organisé localement par les Facultés elles-mêmes. Il s'agit ici d'une sélection sur dossier qui n'exige pas des candidats de se déplacer (seule la diligence aurait permis de se présenter au concours).

Le recrutement d'un poste sur Aix organisé à Toulouse (1826)

La Faculté de droit est frappée par la malchance : après le décès du professeur Constans, spécialiste de procédure civile et de législation criminelle, celui de François-Philippe Mottet l'année suivante libère la chaire de code civil.

Décès du Pr Mottet (1827)

Rappelons ici que François-Philippe Mottet a été titulaire de la première chaire de code civil (en l'occurence, le code Napoléeon) de la Faculté de droit d’Aix de 1809 à 1827 et que ses cours manuscrits, un ensemble de 7 volumes de près de 3 000 pages, restent un précieux témoignage sur la manière dont le droit était alors enseigné. Ces cours sont accessibles sur Odyssée : https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/306.

Mottet - cours de droit civil (manuscrit, vers 1814-1815)

Dans les premières décennies du 19e siècle, justifier être Docteur en droit ne suffit pas pour pouvoir postuler sur une chaire d'enseignement : en plus d'un acte de naissance, un certificat de bonne vie et mœurs signé du Maire de la commune du candidat est exigé. Signe de l'élévation du niveau intellectuel du milieu universitaire, en 1863, ce certificat est abandonné : les candidats, qui doivent justifier de leurs droits civiques (on quitte le plan moral pour celui du droit) sont tenus dorénavant de produire également "une note détaillée des titres qu'ils ont à faire valoir, comprenant l'indication de leurs services dans l'Enseignement et l'énumération de leurs ouvrages". Les procédures de recrutement dans l'Enseignement supérieur français aux 20e et 21e siècles ont toujours maintenu ces deux dispositions (la première étant devenue une des conditions d'entrée dans la fonction publique).

Provenance

Bibliothèque droit Schuman (Aix-en-Provence)
Fichiers
RES-757_Affiches-chaires_19e.pdf

Citer ce document

Université d'Aix-Marseille (1409-1973) , “Annonces de vacance de chaire de la Faculté de droit : 5 affiches imprimées entre 1809 et 1863,” Bibliothèque numérique patrimoniale, consulté le 25 mai 2022, https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/873.

Formats de sortie

Position : 843 (185 vues)

Bibliographie

Embed

Copy the code below into your web page