Titre

basiliques chrétiennes de Carthage (Les) : Etude d'archéologie et d'histoire - 1930

Description

On associe souvent Carthage aux Phéniciens qui l'ont colonisée puis à sa période romaine, mais on imagine plus rarement que ce site archéologique d'ampleur a abrité plusieurs basiliques chrétiennes d'importance, aujourd'hui à l'état de ruines.

Créateur

Vaultrin, J.. Auteur

Source

Bibliothèque d'Antiquité d'Aix (BiAA - MMSH Aix-en-Provence), cote

Éditeur

Société historique algérienne (Alger)

Date

Droits

domaine public
public domain

Relation

Notice du catalogue : https://www.sudoc.fr/136384315
Vignette : https://odyssee.univ-amu.fr/files/vignette/Vaultrin_Basiliques-chretiennes-Carthage_vignette.jpg

Format

application/pdf
1 vol.
179 p..-[26] p. de pl. : ill., [2] cartes.,[4] plans
24 cm

Langue

Type

text
monographie imprimée
printed monograph

Identifiant

https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/1022

Résumé

Extrait de la " Revue Africaine " n°352-353-354-355 (Est un extrait ou un tiré à part de)

Sur le site archéologique de Carthage, on ne compte pas moins de six grandes Basiliques chrétiennes, construites entre le 4e et le 6e siècle, et qui font chacune l'objet d'un chapitrede l'ouvrage avec les mêmes rubriques (plan, fragments, architecture,...) :
  1. Basilique de Bir-Ftouha
  2. Basilique de Bir-Knissia
  3. Basilique de Damous-El-Karita
  4. Basilique de Dermech
  5. La Basilica Majorum à Mçidfa
  6. Basilique de Saint Cyprien

Vestiges de la Basilique Saint Cyprien

Malheureusement pour les archéologues, toutes ont un point commun : elles sont très dégradées, et pour la plupart d'entre-elles, il ne reste réellement que des vestiges. Mais les ruines ne sauraient les décourager et les motivent davantage à établir des plans d'une très grande précision, comme ici celui assez classique dans son schéma de St Cyprien (dans des styles variés mais souvent d'origine orientale, certaines basiliques sont plus d'inspiration syrienne ou constantinienne).

Plan de la Basilique Saint Cyprien

Comme le rappelle l'auteur, à ces six édifices, il faut en plus ajouter les basiliques cypriennes (donc édifiées en l'honneur de Saint Cyprien) et les basiliques non retrouvées mais dont l'existence est connue par les textes anciens : leur nombre est évalué entre 17 à 22.

Les chapiteaux de la rotonde souterraine (Damous-El-Karita)

Les fragments d'éléments architecturaux laissent entrevoir le soin du détail apporter à l'édification de ces lieux de culte et à la richesse des éléments décoratifs comme ces chapiteaux des hauts de colonnes retrouvés dans la rotonde de Damous-El-Karita (les autres basiliques en possèdent également).

Adoration des Mages et apparition de l'Ange aux Bergers (Damous-El-Karita)

Très rares sur ce site (come les statues, bien souvent les premières à être dérobées ou vandalisées), quelques reliefs ont été retrouvés comme cette double figuration de l'Adoration des Mages et de l'apparition de l'Ange. Si les dessins ont tout leur intérêt scientifique, on aurait souhaité pouvoir apprécier davantage de photographies (aucune planche hors texte des 24 illustrations) qui auraient donner la mesure des édifices et la perspective de leur implantation sur un site très étendu et dispersé : volonté de l'auteur, lui-même dessinateur de talent, ou manque de moyen d'une édition pourtant assez tardive (1933) ? À son actif, son étude montre toute l'importance que le christianisme avait pris dans cette ville et pas seulement par la présence de monuments aussi imposants (sites primitifs et maisons de culte, chapelles, églises,...).

Provenance

Bibliothèque d'Antiquité d'Aix (MMSH, Aix-en-Provence)
Fichiers
Vaultrin_Basiliques-chretiennes-Carthage.pdf

Citer ce document

Vaultrin, J.. Auteur, “basiliques chrétiennes de Carthage (Les) : Etude d'archéologie et d'histoire - 1930,” Bibliothèque numérique patrimoniale, consulté le 23 juin 2024, https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/1022.

Formats de sortie

Géolocalisation

Position : 1018 (386 vues)

Embed

Copy the code below into your web page