Titre

Recueil factice contenant 8 pièces [traitant du choléra]

Sujet

Description

La deuxième grande pandémie de choléra touche la France en 1831, atteint la Provence en 1832 et arrive à Marseille en 1834 : en quelques années, plus de 150 ouvrages et recueils sont fébrilement publiés sur cette maladie provenant du Bengale

Créateur

Lepage
Rapou, Toussaint (1777-1857)
Sue, Georges-Antoine-Thomas (Auteur) (17..-18..)
Franc, Joachim (Auteur) (1805-1885)
Méry, Louis (Auteur) (1800-1883
Chrestien, André Thérèse Fulcrand (1802-1873)
Thomas, J.-F.-R
Frizon, A. B.

Source

BU médecine-ondotologie (Marseille), cote BUT 10632/1-8

Éditeur

Marseille : Mille et Senés
Marseille : d'Archard
Paris : au bureau de la Gazette médicale
Marseille : Feissat et Demonchy
Orléans : Beaufort-Guyot
Marseille : typographie de Feissat aîné et Demonchy
Paris : Baillère

Date

Droits

domaine public
public domain

Relation

Notice du catalogue : http://www.sudoc.fr/258308389
Vignette : https://odyssee.univ-amu.fr/files/vignette/BUT-10632_Lepage_Cholera-morbus_vignette.jpg

Format

application/pdf
1 vol.
8 pièces : 599 p.
cm

Langue

Type

text
monographie imprimée
printed monograph

Identifiant

https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/824

Couverture

Autre forme de titre

Rapport sur l'emploi du gaz protoxide d'azote dans le traitement du choléra-morbus / par M. le Docteur Lepage, rapporteur de la commission nommée par MM. les médecins d'Orléans pour l'examen des propriétés de ce gaz (1832) - Pièce n° 1
Seul traitement préservatif et curatif du choléra asiatique : dont l'expérience a constaté l'efficacité d'après les procédés homéopathiques / par T. Rapou... (1835) - Pièce n° 2
Relation de l'épidémie de choléra-morbus qui a régné à Marseille pendant l'hiver de 1834 à 1835 / Par G.-A.-T. Sue,... (1835) - Pièce n° 3
Le choléra à Marseille : 1834-1835 / [Joachim Franc et Louis Méry] (1835) - Pièce n° 4
Etude du choléra-morbus : à l'usage des gens du monde / par A.-T. Chrestien.. (1835) - Pièce n° 5
Quelques observations de choléra-morbus : recueillies dans le service du docteur Cauvière, et suivies de quelques propositions sur cette maladie / par J. Fs. R. Thomas... (1835) - Pièce n° 6
Coup d'oeil sur les diverses opinions émises concernant les causes productrices du choléra-morbus épidémique / par A.B. Fizon (1836) - Pièce n° 7
Mémoire sur la cholérine considérée comme période d'incubation du choléra-morbus, adressé à l'Académie royale des sciences, le 17 juillet 1837 / par Jules Guérin 51837) - Pièce n° 8

Résumé

Maladie connue des navigateurs se rendant au Bengale, la première grande épidémie de choléra se répand en Asie et sur la côte Est africaine entre 1823 et 1837. La seconde vague atteint l'Europe en 1831 : après Paris, elle arrive par voie terrestre en Provence l'année suivante et à Marseille deux ans plus tard (1).

Dès le début de l'épidémie, une frénésie de publications, dont certaines concernent Marseille, s'empare des médecins : plus de 150 monographies et recueils, certains contenant plusieurs dizaines de communications, sont édités au cours des années 1830. Il faut dire que l'épidémie rappelle en tout point et avec effroi celle de la Grande Peste dont on vient de célébrer le funeste centenaire (1820) : elle fera plus de 100 000 victimes en France, dont près de 3 500 pour la seule ville de Marseille, de 1834 à 1835 (détail dans réf. n° 2). Elle inquiète d'autant plus que, tout comme la peste, elle n'est pas comprise dans son mode de propagation qui oppose à nouveaux les partisans de la contagion (la maladie est causée par un virus) face aux convaincus de l'infection (la théorie des miasmes est encore dominante à l'époque).

Le cholera à Marseille (19e siècle)

Si on retrouve dans ce recueil des études épidémiologiques assez classiques (observations cliniques, conditions météorologiques, tableaux statistiques détaillés de la mortalité, polémique contagionnistes vs non-contagionnistes), on y trouve également des travaux moins conventionnels comme l'emploi du protoxyde d'azote (inspiration de gaz hilarant pendant la phase d'asphyxie du malade) ou de l'homéopathie (expériences menées en Autriche et en Hongrie), qui traduit une grande curiosité portée aux nouvelles approches thérapeutiques (3).

L'agent responsable du choléra, le Vibrio cholerae, sera une première fois identifié en 1854 par Pacini et rédécouvert en 1883 par Robert Koch, aboutissant à un vaccin mis au point à l'Institut Pasteur en 1892 (Paris).

1. Bertrand Mafart, Marc Morillon. - Les épidémies à Marseille au 19e siècle, in Epidémies à Marseille
2.Les épidémies de choléra de 1834 à 1835 à Marseille, par le Professeur Georges François, in Association des Amis de Patrimoine Médical de Marseille
3. Note sur l'emploi du protoxyde d'azote dans le traitement des cholériques, 200 Tome 3. n°24. 26 avril. Hôpital Saint-Louis Service de M. Lugol, in Gazette médicale de Paris

Provenance

BU médecine-odontologie (Marseille)
Fichiers
BUT-10632_Lepage_Cholera-morbus.pdf

Citer ce document

Lepage et al., “Recueil factice contenant 8 pièces [traitant du choléra],” Bibliothèque numérique patrimoniale, consulté le 30 novembre 2021, https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/824.

Formats de sortie

Position : 804 (80 vues)

Bibliographie

Embed

Copy the code below into your web page