Titre

Des enfants naturels et de leur légitimation en droit romain et en droit français

Description

Quelle mesures permettraient aux enfants naturels d’obtenir des droits proches de ceux des enfants légitimes alors que le Code Napoléon a consacré le mariage comme seul modèle de couple légitime...

Créateur

Bionne, Henri
Faculté de droit (Aix-en-Provence, Bouches-du-Rhône ; 1...-1896). Organisme de soutenance

Source

Bibliothèque de Droit-Économie-Gestion (SCD - Université de Rennes 1), cote 62032

Éditeur

F. Robert (Toulon)

Date

Droits

domaine public
domaine public

Relation

Notice du catalogue : http://www.sudoc.fr/08445377X
Vignette : https://odyssee.univ-amu.fr/files/vignette/BU-Rennes1-62052_Bionne_Enfants_vignette.jpg

Format

application/pdf
1 vol.
110 p.
23 cm

Langue

Type

text
monographie imprimée
printed monograph

Identifiant

https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/470

Couverture

Résumé

Thèse : Thèse de doctorat : Droit : Aix-Marseille 3 : 1869

Henry Bionne (1838-1881) traite dans cet ouvrage de la condition des enfants adultérins sous le droit romain et le droit français du XIXème siècle. Il existait une inégalité de traitement entre les enfants légitimes et les enfants naturels pendant ces périodes.
Henry Bionne est un juriste, marin qui fut secrétaire général de la compagnie chargée du percement de l’isthme de Panama. Il a écrit plusieurs ouvrages touchant à différents domaines (juridiques, scientifiques, techniques et historiques).
Les enjeux de cette différence concernent principalement la possibilité d’être soumis au parter familias sous le droit romain et les droits successoraux dans le Code Napoléon.
Henri Bionne examine ici les mesures permettant pour ses enfants naturels d’obtenir des droits proches des enfants légitimes durant ces deux époques.
La première partie de son étude concerne le droit romain dont les enfants naturels pouvaient provenir d’un concubinage ou d’un stuprum.
La seconde partie expose le droit positif pour l’auteur en rappelant préalablement ses liens avec le droit canonique. Le Code Napoléon a ainsi consacré le mariage comme seul modèle de couple légitime.

Résumé Mélissa Legros
Fichiers
BU-Rennes1-62052_Bionne_Enfants.pdf

Citer ce document

Bionne, Henri et Faculté de droit (Aix-en-Provence, Bouches-du-Rhône ; 1...-1896). Organisme de soutenance, “Des enfants naturels et de leur légitimation en droit romain et en droit français,” Bibliothèque numérique patrimoniale, consulté le 20 juillet 2019, https://odyssee.univ-amu.fr/items/show/470.

Formats de sortie

Documents liés

Document sans lien

Embed

Copy the code below into your web page